Collier, harnais d’éducation, que choisir ? Quel modèle ?

Collier, harnais d’éducation, que choisir ? Quel modèle ?

Cette question revient souvent. Il était donc intéressant d’écrire un article à ce sujet pour regrouper les différentes chose à prendre en compte et toute neutralité.

En effet, ce n’est pas une question anodine, le chien porte cet outil de nombreuses heures dans sa vie et a une influence sur son physique et son confort. Parfois un simple mauvais ajustement peut modifier les aplombs, la musculature ou créer des problèmes articulaires qui ne seront pas visibles par le profane…. De plus, les animaux ont tendance a s’adapter à la douleur et ne l’expriment pas toujours, voire rarement, comparé à nous.

Le problème étant que de nombreuses personnes conseillent et affirment l’absence de danger de tel ou tel outil, se basant sur leurs propres expériences personnelles ou sur la bonne utilisation de l’outil.

En bref, cet article a pour but de vous fournir les connaissances pour vous aiguiller dans votre choix à l’aide de base. Non de fournir une réponse toute faite.

HARNAIS EDUCATIF, COLLIER? LEQUEL, POURQUOI?

Dans le choix entre harnais d’éducation pour votre chien (et quel harnais) et collier, ce qui compte, c’est que le chien soit contenu, qu’il le soit sans douleur, et que les risques soient minimes.

Oui on peut « travailler » un chiot sans rien, en libre, avec des bonbons et des balles. Le jour où un camion/tracteur/une corne de brume/un pétard l’effraie, et qu’il se barre en courant… sécurité 0. A lui les voitures, le fait de foncer droit devant lui jusqu’à se perdre… bref…
S’il est en collier plat, il va s’étrangler, paniquer encore plus. À la peur initiale, se rajoute une punition positive (involontaire mais qui aurait pu être évitée). En plus, s’il tire (ne me dites pas que vous êtes tellement doués, et l’environnement tellement pauvre, que votre chiot en apprentissage ne tirera jamais), ce sont les structures de la gorge qui prennent… (les séquelles peuvent être à vie : effondrement de la trachée, prolapsus en terme grossier, hypothyroïdie par compression de la thyroïde, fracture du pharynx…).
Si le chien est en harnais, en cas de traction ou de crise de panique, il sera contenu sans être « puni »… ce qui est quand même idéal si on part du principe d’une philosophie d’éducation positive. 🙂
Après, les tractions sur les harnais avec une bricole devant (genre Julius, Animalin, norvégiens…) ne sont par idéaux car si le chiot tire beaucoup, ça PEUT tordre les articulations encore molles. La sangle du devant passe sur la pointe de l’épaule, sur laquelle elle exerce toute la force que le chien peut mettre à tirer… Ce n’est pas top. Donc on retarde l’usage du harnais « d’éducation » au maximum (selon le poids du chien) de façon à épargner son squelette.

Le harnais d’éducation « idéal » est un harnais qui dégage bien les épaules, dont la sangle de torse passe assez loin des aisselles pour ne pas irriter (éventuellement, rembourrer si le chien a le poil fin/très court), et avec une sangle de taille afin d’éviter toute fuite si le chien a tendance à reculer, est très levretté… Ainsi équipé, l’animal est en toute sécurité: si une traction devait avoir lieu sur la laisse, elle se répartirait sur tout le torse (qui est une « boite » en os, semi-rigide) et pas juste sur les structures fragiles du cou…
Il est aussi possible (et conseillé) de relier le harnais avec un collier (genre plat ou martingale, large et confortable) au cas où le chien ait tendance à tirer fort, reculer brutalement… Le jour où une boucle du harnais casse, ou si le chien arrive à en sortir, vous serez content qu’il soit retenu temporairement par son collier! (technique très conseillé pour les chiens de sauvetage, genre galgos, roumains… qui ont eu un passé pas marrant, et des peurs +++).

OUI c’est tellement joli le petit chiot ou chien en libre ou avec juste un collier… sauf que ce n’est pas sécuritaire.

Le jour où votre chien, devenu adulte, socialisé, n’étant réactif à rien, vous ne lui mettez une laisse que « légalement » (parce qu’il revient toujours nickel, il n’a peur de rien…), oui vous pouvez ne lui mettre qu’un collier… (mais pas la longe!!). Ceci dit, sachez toujours que votre chien peut se retrouver blessé s’il tape le bout de laisse! (d’où le fait de ne PAS attacher une longe de 5-10-15-20m à ses cervicales… si quelqu’un tire sur la ligne, il est au bout!)

Harnais à préférer
* Perfect fit: existe avec anneau d’éducation devant… Voir le harnais perfect fit
* Petit harnais tout simple en H:  Voir sur le site
* Harnais en H ruffwear : Découvrir les harnais Ruffwear
* Harnais en H « curli » : Voir la gamme de harnais curly
* Harnais « antifugue » avec sangle de taille : Voir les harnais anti-fugue
* SUper harnais idéal pour la rando, avec soutien pour l’arrière, inéchappable : Voir les harnais super
* Ruffwear… le top du top (le prix aussi >_> ) : Toute la gamme Ruffwear

Harnais Norvegien
* Le norvégien: voir l’ensemble de la gamme norvegien
Sur beaucoup de physionomies de chien la bricole (sangle du devant) remonte et étrangle le chien lorsqu’il tire… Bien souvent les animaux arrivent à retirer ce genre de harnais en reculant…
* Le Julius: Voir la gamme de harnais Julius
Un norvégien revisité… même défauts, même s’il est très « mode ». Sur les chiens avec beaucoup de poil il peut être agréable (car il se cale dans le pelage, et ne bouge pas)
* Le animalin : Voir la gamme de harnais animalin
A moins d’avoir besoin d’entraver le chien car il tire beaucoup (chien fort, lourd, qui tire +++ vers l’avant), ce harnais n’est pas conseillable. Il a les défauts de tous les norvégiens, et les sangles coupent. Si l’animal recule, il peut sortir du harnais…
* Le harnais TTouch : Voir le harnais TTouch
La matière utilisée étant rigide, il est peu confortable et peu couper ou irriter sur les poils ras.

Et le collier, j’ai oublié le collier?

Et bien comme dit plus haut, seul le harnais protège le cou fragile de votre chien.
Le collier sert principalement à porter médaille/plaque/lumière de signalisation/clochette/sonaillon.
Plus le collier est large, plus il est confortable (plus il répartit la force sur une grande surface en cas de traction). Puis il est fin, plus il « coupe » (à éviter, donc!).
Pour une médaille, un petit collier plat ou rond, fixe ou martingale est idéal. Si vous mettez une laisse au collier, pensez à mettre un collier assez large afin de protéger votre chien (il existe des colliers de 4cm de large pour gros chiens, des 2-2.5cm pour les chiens moyens… et 1.5cm pour les petits (lesquels devraient être d’office en harnais, de par leur petit poids qui fait qu’on peut les soulever d’une simple traction sur la laisse!).

Les colliers utilisables
* Collier plat fixe : Voir la gamme de collier plat
* Collier plat martingale : Voir la gamme collier plat martigale
Beaucoup de magasins vendent les martingales comme des « semi-étrangleurs ». Pour faire simple, si vous pouvez régler le collier pour qu’au plus serré, il n’étrangle pas, mais soit ajusté (que le chien ne puisse pas en reculer)… c’est un martingale, et pas un semi-étrangleur (un semi-étrangleur, on le met ajusté, et il étrangle si le chien tire)
* Collier rond martingale : voir les colliers rond martigale
On dirait un étrangleur… sauf que la cale permet de régler la fermeture maximum du collier pour qu’il n’étrangle pas. Si le chien tire, il devient ajusté, et l’animal ne peut pas le retirer… mais il n’est pas étranglé.

Les colliers étrangleurs, à pointe, et électriques, sont évidemment à bannir!!!

Il ne faut pas perdre de vue que peut importe le choix qu’on fait, cela ne veut pas forcément dire que vous êtes un mauvais maître ( cela reste entre votre conscience et vous ), mais que vous avez fait des choix en fonction de vous en tant qu’individu, de vos méthodes, de votre chien, de votre passif, de son passif, de vos convictions. Au quel cas, si cela fonctionne pour vous, comment savoir si les personnes lisant vos conseils fonctionnerons comme vous au quotidien ?

Il est donc évident que chacun dois faire ses choix, non en fonction du nombre de personne trouvant tel ou tel outil « trop cool », mais en fonction des conséquences de ceux ci et de tout ce que cela implique à titre individuel.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *